LE SECOND MAGASIN TEST DE SISTERON VIENT D’OUVRIR

Mardi 11 février, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, Monsieur Nicolas LAUGIER, président de l’Association pour la Promotion et l'Animation du Commerce Sisteronais (APACS), les élus et Monsieur Jean-Pierre PRADALIER, Vice-président de la CCIT 04 représentant le président Daniel MARGOT, assistaient à l’inauguration du second magasin test de Sisteron, qui vient d’ouvrir au 198 rue droite.

Publié le

Pour mémoire, Sisteron a été précurseur dans le département en ouvrant le premier magasin test, « Absolue Lavande » en 2018.

Initié par la Chambre de Commerce et d’Industrie, ce concept de magasin test a pu aboutir grâce au partenariat avec la Chambre de commerce, mais également grâce à la Plateforme Haute Provence Initiative et l’association pour les commerçants de Sisteron, l’A.P.A.C.S. En effet, un local est mis à disposition par la commune, avec un loyer modéré, pour une durée déterminée de dix mois, renouvelable 3 fois maximum, qui doit permettre au commerçant de se conforter dans le bien-fondé de son idée. Le but étant de passer du court terme au long terme de façon progressive avec l’objectif d’une installation pérenne dans un commerce du centre-ville.

« Résurgam » est synonyme de renaissance, une librairie de livres anciens et modernes, de Madame Ingrid LINDORFER, qui invite à la découverte et au voyage grâce à plus de 13 000 livres.  « Ce n’est pas évident de trouver des élus qui ont aujourd’hui le souci du tissu économique et je vous remercie pour l’écoute et l’aide apportée par la municipalité», dira Madame LINDORFER.

 Je vous remercie d’avoir choisi Sisteron pour installer cette librairie de livres anciens et modernes. Dans cet endroit, calme et reposant, Ingrid LINDORFER accueille tous les amoureux des livres mais elle est va également à la rencontre des gens. Je vous souhaite la bienvenue Madame INDORFER et bien sûr une pleine réussite dans cette nouvelle entreprise qui vous tient à cœur. Remerciement également à la Chambre de Commerce et d’Industrie et son président, Daniel MARGOT, la plateforme Haute Provence Initiative et ses co-présidents, Jean-Roch BOYER et Bernard PIERI, l’association A.P.A.C.S. présidée par Nicolas LAUGIER, qui est également conseiller municipal très impliqué. », dira Monsieur le maire de Sisteron.

Pour lutter contre la dévitalisation du centre-ville, un nouveau FISAC sera mené de 2020 à 2022 à l’échelle de la Communauté de Communes du Sisteronais-Buëch.

Le FISAC (Fonds d’Intervention pour la Sauvegarde de l’Artisanat et du Commerce), a pour vocation de répondre aux menaces pesant sur l’existence des services artisanaux et commerciaux de proximité dans des zones rurales ou urbaines fragilisées par les évolutions économiques et sociales. Ce dispositif, qui vient compléter l’Opération de Revitalisation du Territoire (ORT), destiné à renforcer l’attractivité des centres-bourgs, a fait l’objet d’une convention de partenariat qui a été signée le 30 janvier dernier. 16 actions seront ainsi menées sur 3 ans.

Lors du dernier FISAC, 29 commerces ont bénéficié d’aides directes à la rénovation et aux aménagements pour un montant de travaux avoisinant les 450.000 euros, et dans le cadre de l’accès et de la promotion des commerces du centre-ville, 20 projets collectifs ont pu aboutir. Nicolas LAUGIER annonçait que 7 commerces nouveaux allaient ouvrir dans le centre-ville, ce qui prouve que la politique menée par la municipalité porte ses fruits.