LES HABITANTS DU QUARTIER DE LA BAUME HEUREUX

Agréable moment d'échange avec les habitants du quartier de la Baume à Sisteron, pour fêter la fin des travaux de consolidation du Rocher de la Baume à Sisteron.

Publié le

Mercredi 26 juin, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron avait convié les habitants du quartier de la Baume à Sisteron qui ont dû pendant plusieurs semaines quitter leurs foyer pour les travaux de confortement du Rocher de la Baume, à lever le verre de l’amitié et les remercier de leur collaboration. On notait la présence de  Monsieur Jean-Charles MINETTO, directeur des services techniques de la Ville, de Monsieur Michel AILLAUD, conseiller municipal délégué aux travaux et de la Gendarmerie de Sisteron.

 Merci de votre patience durant ces semaines de travaux, de sécurisation de la première tranche, sur la zone centrale et la face Ouest du Rocher de la Baume, pour un montant de 478 716€ TTC, et qui permet de vous apporter toute la sécurité requise au sein de votre beau quartier au pied de la Citadelle de Sisteron », dira Daniel SPAGNOU. Il remerciait aussi Jean-Charles MINETTO et les services techniques, Yanick PELLIER qui a fait un travail remarquable de coordination et l’entreprise Versant pour son travail sérieux et efficace. dira le maire de Sisteron.

Monsieur Gaston MERCIER, poète Sisteronais que l’on ne présente plus avait spécialement préparé pour l’occasion ce poème intitulé : « L’hommage aux tuiles rousses » :

Que font ces quelques hommes au-dessus de nos têtes ? …

Ils sont là, sur l’aplomb de ce pilier blanchâtre, comme des araignées suspendues à leurs fils ou comme des lutins bravant un vide ingrat, dans un ballet étrange faisant du vertical un ami trop fidèle pour qu’il soit oublié…

Joueurs impénitents avec le froid pervers, le vent impitoyable ou le poids du soleil, ils interrogent un ciel ne sachant plus, parfois, choisir le Sud couvé par la Provence et le Nord accrochant, ici, le Dauphiné.

Ils montent, ils descendent, …balayent la paroi de leurs jolies pendules, paraissant, de leurs pattes, repousser cette roche sur laquelle le temps a façonné de quoi leur poser des problèmes.

En dépit de ce qu’est la rudesse du lieu, ils semblent tout d’abord en faire leur complice, apprivoiser ses rides, sa folle résistance ses points faibles et la chute de ses bouts d’épiderme qui viennent rebondir aux pieds des lames drues dressées pour raconter ce que fut leur histoire…

Et l’on entend ces hommes faire de leurs échanges un mystérieux écho que recueille, impassible, la vieille Citadelle…

Du fracas des machines et de l’hélicoptère restera le spectacle d’un rocher de la Baume devenu peu à peu l’élégant personnage cessant de menacer, en bas, les tuiles rousses…

Sisteron : Avril, Mai, Juin, Juillet 2019.

Gaston Mercier.