Duà

RDV Culturels

Oscar Mascré & JACMAD : au cœur de l'intimité d'un couple d'artistes peintres du siècle dernier

Plongez au cœur de l'intimité de ce couple d'artistes peintres, pénétrez dans leur atelier !
Une exposition qui réunit des toiles d'Oscar Mascré et sa femme JACMAD mais aussi des croquis, esquisses, photographies et nombreux documents d'origine...

Public : Tout public

Ajouter à mon calendrier

Oscar Louis Edouard Mascré

Artiste peintre paysagiste, est né à Péronne (Somme) le 13 Mars 1865. Elève de Paul Saïn et de Félix Vuillefroy, peintre animalier de la fin du 19ème, eux-mêmes influencés par les peintres de l’Ecole de Barbizon. Oscar Mascré devient membre de la Société des Artistes Français en 1896 dans sa 31ème année, une première toile est exposée au Salon de la SAF et ce durant 38 salons.

Il vécut longtemps à Paris (Atelier au 31Bd Berthier) où il exposa de nombreuses œuvres au Salon des Artistes Français et aux Salons d'Hiver et des Peintres de montagne.

Il affectionne la montagne dont il aime dessiner les cimes lointaines. Toujours en exil à la recherche de nouveaux axes de travail à travers routes, chemins ou sentiers, il peint les collines bordant les vallées, les fermes et leurs vergers peuplés d’arbres fruitiers éclatants de lumière au printemps.

Il représente les paysages de diverses régions françaises comme la Corse, où il réalise de nombreuses études et œuvres, mais aussi les Landes qui lui offrent un terrain de prédilection pour le travail de la lumière sur les arbres, lacs et étangs de la forêt, sublimant les lignes d’horizons nuancées de subtils tons pastel bleus, roses, orangés.

Son travail porte sur la nature au sens large du terme. En effet, flore et faune (il est entomologiste à ses heures perdues) sont scrupuleusement étudiées sur ses carnets. Il réalise ainsi plus de 500 œuvres, toiles ou commandes, disséminées au fil du temps dans des maisons de famille, des communes de France ou des pays étrangers.

Il obtient en 1910 à 45 ans son diplôme d’Officier de l’instruction publique & des Beaux-Arts

ainsi qu'une médaille d'Argent au Salon Culturel de Fourmies. Puis, au Salon des Artistes Français en 1911 une mention honorable et en 1925 une médaille d’Argent. Honoré par le Pacha de Tunis ( Habib Bey)  pour son travail en 1924, il est nommé Officier de l’ordre du Nichan Iftikhar.

Il décèdera dans sa 88éme année à Paris le 4 février 1953, une dernière œuvre sera exposée

au Salon à titre posthume par son épouse pour lui rendre hommage.

JACMAD

Epaulé tout au long de sa vie par sa femme, Louiza Pauline Henriette Lalubie, épouse Mascré

(1873-1953), l’une des rares femmes artistes peintres à cette époque, qui peint sous le pseudonyme de JACMAD. Elève de Déchenaud à l’Académie JULIAN (seule alternative aux Beaux-Arts restés fermés aux femmes jusqu’en 1897) membre de la Société des Artistes Français de 1923 à 1953, elle recevra une mention honorable au salon de 1934.

Grâce à la conservation de ce patrimoine familial et à leur arrière-petit-fils, installé notamment dans notre cité, vous pourrez voyager dans la vie artistique intime de ces deux artistes, suivre le parcours d’une toile en partant du simple croquis lors d’une balade, jusqu’à la création finale sur toile grand format, et même approcher le chevalet sur lequel il a peint. Une exposition sous forme d’immersion dans la vie d’artistes peintres du siècle dernier où la couleur n’existait qu’au travers de l’Art qu'est la peinture.

Rencontre et discussion avec le petit-fils des artistes les après-midi.

Horaires d'ouverture :

du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Entrée libre